La Naturopathie : définition

La Naturopathie est une technique préventive et éducative

focalisée sur la santé et le Bien-être, parfois qualifiée de « médecine complémentaire », elle propose à chacun un ensemble de conseils et soins personnalisés, à l’aide de moyens naturels.

D’où le terme Naturopathie, qui vient de Nature’s path : le chemin de la nature:

La naturopathie est une philosophie, un art et une science qui visent à apporter à l’être humain le plus haut degré de santé possible en lui apprenant à gérer correctement ses habitudes de vie
Guy Bohémier (Président du Collège des naturopathes du Quebec)

En ceci le Naturopathe est un « éducateur de santé » qui cherche à apprendre a son patient comment retrouver et /ou maintenir un état de bien être, dans une recherche d’autonomie. Le médecin est spécialiste de la maladie, il est formé pour déceler et diagnostiquer les maladies. Le naturopathe s’occupe de l’individu dans son environnement. Il considère l’être humain dans sa globalité (physique, émotionnel et psychique) avec ses antécédents héréditaires, son acquis et son actuel. Il vise à le rééquilibrer au moyen de conseils adaptés et individualisés en traitant la ou les causes du symptôme, pas le symptôme lui même.

La Notion de Terrain Naturopathique

Le Terrain désigne un ensemble d’éléments physiologique tels que les humeurs ou liquides organiques (sang, bile, lymphe, liquide céphalo rachidien…), dans lesquels baignent les cellules de notre corps.
L’état de l’environnement des cellules est déterminant ; des cellules carencées, ou baignant dans un milieu encrassé ne fonctionneront pas correctement.

La force vitale de notre organisme est intelligente, elle lutte constamment pour maintenir un bon équilibre et pour assurer la santé. L’organisme neutralise et rejette vers l’extérieur, les toxines grâce aux organes filtres appellés : les émonctoires, au nombre de cinq : le foie, les poumons, les intestins, la peau et les reins.
Chacun de ces organes oeuvrent pour éviter un terrain trop acide, ou trop oxydé par exemple.

De même que  dans la nature,
la fougère ne pousse qu’en terrain humide et ombragé,
de même notre corps n’abrite certains virus, bactéries ou champignons
que si certaines conditions sont réunies.

C’est pourquoi, « Le microbe n’est rien, le terrain est tout », assurait Claude Bernard.

Depuis la Résolution Européenne (Collins & Lannoye) du 29 mai 1997, la naturopathie fait partie des médecines non conventionnelles pour lesquelles les états membres sont invités à s’accorder en termes d’évaluation, enseignement et réglementation des professionnels. La naturopathie est définie « médecine traditionnelle occidentale » par l’OMS. En effet, la base de la Naturopathie repose sur 5 principes établis par Hippocrate (médecin grec du siècle de Péricles, 460 av J.C) :

5 principes établis par Hippocrate

  1. « primum non nocere » d’abord ne pas nuire
  2. « vis medicatrix naturae » la nature est guérisseuse
  3. « tolle causam » identifier et traiter la cause
  4. « deinde purgare » détoxifier et purifier l’organisme
  5. « docere » la naturopathie enseigne

SermentdHippocrate